Eupedia
Eupedia Netherlands Guide


Eupedia > Guide des Pays-Bas > AmsterdamNote d'Eupedia: must-see

Guide d'Amsterdam

English version
Royal Palace, Amsterdam (© Luke Daniek | iStockphoto.com)

Index

Introduction

Amsterdam (743.000 habitants, ou 1.468.000 avec la banlieue) est la capitale officielle des Pays-Bas depuis 1806, bien que le siège du gouvernement et de la monarchie soit toujours à La Haye, et la capitale de la province de Hollande-Septentrionale à Haarlem.

Amsterdam est la plus grande ville du pays et l'une des villes les plus cosmopolites du monde, avec plus de 170 nationalités.

Le nom de la ville fait référence à un barrage (dam en néerlandais) construit sur la rivière Amstel. Construite sur la pointe sud du lac IJssel (plus comme une mer intérieure reliée à la mer du Nord), Amsterdam est une ville maritime par excellence. Ses centaines de kilomètres de canaux, 90 îles et 1500 ponts ont valu à Amsterdam le surnom de "Venise du Nord".

Vue aérienne d'Amsterdam la nuit (& copie Rob Harpenau | iStockphoto.com)

Au cours de l'âge d'or hollandais (1584-1702), Amsterdam fut l'un des ports les plus importants du monde, compta une nombre de développements innovants dans le commerce, et devint le principal centre européen pour la finance et les diamants. De nos jours, la ville est connue pour son port historique, le splendide Rijksmuseum, son quartier rouge (de Wallen) ou ses cafés libéraux vendant légalement des drogues douces.

À bien des égards, Amsterdam est l'antithèse de villes comme La Haye ou Bruxelles, qui sont dominées par des ministères, des organisations internationales, des ambassades, des restaurants chics, qui peuvent surprendre par leur contraste saisissant entre les banlieues riches et les quartiers pauvres du centre-ville. Amsterdam, quand à elle, surprend par l'homogénéité de son architecture, son atmosphère informelle et son style de vie décontracté pour une ville de sa taille. En bref, elle est certainement plus hippie que yuppie.

Néanmoins, de nombreuses grandes entreprises et banques néerlandaises ont leur siège à Amsterdam, y compris Philips, le Groupe ING, ABN Amro, le Groupe Delta Lloyd, Akzo Nobel, Heineken International, Ahold, et TomTom. Amsterdam accueille également le siège international de la société suisse KPMG, et le siège social européen de Cisco Systems.

Histoire

Un ancien village de pêcheurs frison s'est probablement développé au 12ème siècle. La première mention connue d'Amsterdam date de 27 octobre 1275, lorsque le comte Floris V de Hollande exempte les habitants de payer un péage relatif au "pont sur l'Amstel" (il n'y en avait qu'un seul à l'époque).

Amsterdam reçut sa chartede droits vers 1300, et prospéra grâce au commerce avec les villes de la Ligue hanséatique. Le soi-disant "Miracle de l'Hôte", qui a eu lieu près de Kalverstraat le 12 mars 1345, ferait d'Amsterdam une destination de pèlerinage importante jusqu'à la Réforme protestante. Aujourd'hui, un Stille Omgang (procession silencieuse) est toujours organisé chaque année pour commémorer l'événement.

En 1556, l'empereur Charles Quint abdique, conférant l'Autriche et l'Allemagne à son frère Maximilien, et l'Espagne à son fils Philippe. Les Pays-Bas sont séparés du Saint Empire Romain et tombent sous la domination espagnole. Le roi Philippe II d'Espagne allait devenir l'un des souverains les plus détestés de l'histoire Pays-Bas, en raison de l'imposition de nouveaux impôts et des persécutions religieuses contre les protestants avec la tristement célèbre Inquisition espagnole. La révolte s'est intensifiée dans la guerre de Quatre-Vingts Ans (1568-1648), qui conduisit finalement à l'indépendance des Pays-Bas du Nord.

Sous la direction de Guillaume Ier d'Orange-Nassau (aussi connu sous le nom de Guillaume le Taciturne), la République néerlandaise devint célèbre pour sa relative tolérance religieuse. Juifs d'Espagne et du Portugal, marchands prospères et imprimeurs d'Anvers, de Gand et de Bruges (réfugiés économiques et religieux de la partie des Pays-Bas encore sous le contrôle de l'Espagne), et les huguenots de France (persécutés pour leur religion) cherchèrent la sécurité à Amsterdam. L'afflux d'imprimeurs flamands et la tolérance intellectuelle de la ville firent d'Amsterdam un foyer de la presse libre européenne.

Le 17ème siècle est considéré comme "l'âge d'or" d'Amsterdam. Au début du 17ème siècle, Amsterdam était devenue l'une des villes les plus riches du monde. Les navires naviguaient d'Amsterdam à la mer Baltique, à l'Amérique du Nord, à l'Afrique, à l'Inde, au Sri Lanka, à l'Indonésie et au Brésil, et constituaient la base d'un réseau commercial mondial.

Les marchands d'Amsterdam détenaient la part la plus importante dans la Compagnie néerlandaise des Indes orientales et la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales. Ces compagnies acquirent des possessions d'outre-mer qui semèrent les graines des colonies néerlandaises plus tardives. Amsterdam était le point le plus important pour le transbordement de marchandises en Europe, et c'était le principal centre financier du monde. La bourse d'Amsterdam fut la première à commercer continuellement.

Les trois premières guerres anglo-hollandaises (entre 1652 et 1674) avaient abouti à une victoire et à une domination hollandaises sur le commerce mondial. Cependant, la quatrième guerre anglo-hollandaise (1780-1784), causée par la découverte d'un traité commercial secret proposé par la ville d'Amsterdam aux Américains, se termina par une victoire britannique décisive, et le déclin des Pays-Bas et d'Amsterdam en tant que centres pour le commerce international s'en suivirent.

Rijksmuseum, Amsterdam (© Luciano Mortula | Dreamstime.com)

Les troupes révolutionnaires françaises envahirent les Pays-Bas en 1795 et créèrent la République batave (1795-1806), sur le modèle de la nouvelle République française. En 1806, Napoléon Ier dissout la République et crée un nouveau royaume de Hollande en installant son frère Louis Bonaparte comme roi. Louis préféra Amsterdam à La Haye, et par conséquent déplaça la capitale, où elle est resté depuis lors.

En 1815, après la défaite de Napoléon à Waterloo, le Royaume-Uni des Pays-Bas fut fondé, englobant les Pays-Bas modernes et la Belgique. Mais les Belges décidèrent de se séparer de leurs voisins du nord en 1830, indignés par le favoritisme envers les Néerlandais protestants dans l'administration.

La fin du 19ème siècle est parfois considérée comme le deuxième âge d'or d'Amsterdam. De nouveaux musées, la gare centrale (1881-1889) et la salle de concert (1883-1888) furent construits, et le canal Amsterdam-Rhin fut creusé en 1892. Notez que la gare d'Amsterdam a servi d'inspiration pour la gare de Tokyo, qui à son tour influença la gare de Séoul.

L'Allemagne envahit les Pays-Bas le 10 mai 1940, prenant le contrôle du pays après cinq jours de combats. Les Allemands installèrent un gouvernement civil nazi à Amsterdam qui coopéra à la persécution des Juifs. Beaucoup d'Amsterdammers abritèrent des Juifs en prenant des risques considérables pour eux et leurs familles, et ceux qui furent découverts furent également envoyés dans les camps de concentration. Après la guerre, environ 120.000 Néerlandais furent poursuivis en tant que collaborateurs. Plus de 100.000 Juifs furent déportés des Pays-Bas vers des camps de concentration, dont la plus célèbre était peut-être une jeune Allemande, Anne Frank. Seuls 5.000 Juifs néerlandais ont survécu à la guerre.

Dans les derniers mois de la guerre, la communication avec le reste du pays s'effondra et la nourriture et le carburant se raréfièrent. De nombreux habitants de la ville durent se rendre à la campagne pour aller chercher de la nourriture. Les chiens, les chats et les betteraves à sucre furent consommés pour rester en vie. Les bulbes de tulipes (cuits jusqu'à devenir moux) étaient aussi des aliments de survie courants. La plupart des arbres à Amsterdam furent coupés pour le carburant, et tout le bois fut pris dans les appartements des Juifs déportés.

Attractions touristiques


COPY CODE SNIPPET
Canals and traditional houses, Amsterdam (© Julien Bastide | Bigstock.com)

Amsterdam est une ville charmante pour se promener quand il fait beau (ce qui n'est pastrès fréquent dans cette partie du monde). Il y a de belles maisons de maître, des places, des ponts, et trop de musées pour décrire ici. Consultez notre liste des musées d'Amsterdam pour une liste exhaustive.

La première attraction incontournable pour les amateurs d'art et d'histoire est le Rijksmuseum (Musée national). C'est en fait la branche la plus célèbre d'une douzaine de Rijksmuseums dans le pays. Il a une grande collection de peintures de l'âge d'or néerlandais et une importante collection d'art asiatique. La collection de peintures comprend des œuvres des artistes Jacob van Ruysdael, Frans Hals, Johannes Vermeer et Rembrandt et les élèves de Rembrandt. Le musée a été fondé sous la domination française en 1800. À l'origine situé à La Haye, il fut déplacé à son emplacement actuel par Louis Bonaparte.

D'autres musées valent le détour: Musée Van Gogh, le Musée de la maison de Rembrandt, le Musée municipal (Musée Stedelijk) et le Musée maritime néerlandais (Nederlands Scheepvaartmuseum).

La ligne de défense d'Amsterdam, qui s'étend 135 km autour de la ville, fut ajouté à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1996. Construit entre 1883 et 1920, c'est la seule fortification au monde basée sur le principe de contrôle des eaux.

Restaurants

La scène gastronomique d'Amsterdam reflète son cosmopolitisme. Que ce soit les kebab, babi pangang, pad thai, tajines, hamburgers, currys indiens, falafels, chop suey, sushis, bockwurst, crêpes ou la haute cuisine française, vous trouverez tout à Amsterdam. Découvrez notre liste des meilleurs restaurants d'Amsterdam.

Les meilleurs restaurants d'Amsterdam


COPY CODE SNIPPET

Comment s'y rendre

Amsterdam est facilement accessible de presque partout dans le monde grâce à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, qui est le quatrième aéroport international le plus fréquenté d'Europe en termes de trafic de passagers.

La ville est desservie par le TGV Thalys de/vers Bruxelles (2h40min) et Paris (4h10min). L'ICE est le moyen le plus rapide vers l'Allemagne. Il y a des trains directs pour Cologne (2h40) et Francfort (4h).

Si vous êtes en voiture, Amsterdam est facilement accessible depuis la Belgique, la France ou l'Allemagne.



Canal and Zuiderkerk at night, Amsterdam (© Sara Winter | iStockphoto.com)
Montlebaanstoren Tower at night, Amsterdam (© Matthew Dixon | iStockphoto.com)

Copyright © 2004-2019 Eupedia.com Tous droits réservés.